[ Les Centraliens sur le Web ]



Accueil Centrale-Histoire - Archives


Centrale Histoire > Accueil







Centrale Histoire est le fils naturel du groupe 'Les grands Centraliens du XXème siècle', animé par J. Dureuil. Ce groupe créé en 1998, avait pour vocation de faire connaître ou de conserver la mémoire de centraliens ayant participé de façon pérenne et significative à l'essor de l'industrie et des services dans le courant du XXème siècle. Il a suscité la rédaction de quelques 36 articles dans la revue 'Centraliens' de juin 1998 à fin juin 2002, et l'établissement de 101 fiches bibliographiques décrivant les carrières de certains de nos camarades les plus remarquables, en indiquant les sources ou les références.

Les animateurs du groupe ayant conscience des limites de leur entreprise et de leurs moyens, ont réfléchi à la transformation de celle-ci en s'ouvrant vers l'extérieur, et en s'entourant de compétences qu'ils n'avaient pas. Rejoints par d'autres camarades, historiens professionnels ou amateurs, ils ont eu l'idée d'un groupe culturel ouvert, au sein de l'association, appelé Centrale Histoire. Ils ont reçu l'appui d'historiens universitaires éminents, qui participent à leurs travaux.

Son objet est l'histoire de l'École, de ses anciens élèves, des domaines industriels dans lesquels ils ont œuvré et l'histoire des techniques dans le sens le plus large. Il s'agit de poursuivre le travail de mémoire commencé, il y a bien longtemps, dès les débuts de l'École.


Le rôle de Centrale Histoire est de donner par une démarche historique un sens à cette mémoire afin de comprendre le présent pour mieux préparer l'avenir, au service de toutes les composantes de l'association.

ACTUALITES :
Un nouvel article sur la Chine
Un nouvel article sur la Chine est disponible : une étude sur Hoang Tsen Hue. C'est le parcours d'un étudiant chinois passé par l'Ecole Centrale de Lyon, et qui a vécu au rythme de l'histoire de son pays. A découvrir dans les études historiques.

Cet article est paru dans TECNICA, la revue des anciens élèves de l'ECL.
VALORISATION DU VIADUC DU VIAUR
ASSOCIATION POUR LA VALORISATION DU VIADUC DU VIAUR
ET DE L’ŒUVRE DE PAUL BODIN (1871)
Une association s’est créée récemment pour la Valorisation du Viaduc du Viaur (« VVV ») :
Cette association loi 1901 a été créée en août 2016 par un groupe de tarnais et d’aveyronnais amoureux de cet extraordinaire ouvrage d’art construit par la Société des Batignolles pour la compagnie du Midi en 1902. Cette réalisation représentait à l’époque une révolution technologique, célèbre dans le monde entier, et une attraction touristique prisée. Le viaduc est longtemps resté méconnu hors du Ségala, et son créateur, l’ingénieur de génie Paul Bodin (1848-1926), élève puis professeur à l’École Centrale des Arts et Manufactures, est tombé dans l’oubli à tel point que la paternité du viaduc a été longtemps attribuée à Gustave Eiffel – dont la société avait au contraire été écartée lors de l’appel d’offres effectué pour la construction. Elle s’intéresse également au viaduc du faux Nam’ti, sur le chemin de fer du Yunnan, autre œuvre magistrale de Paul Bodin. Les deux ouvrage ont fait l’objet d’un jumelage, co-célébré par les autorités chinoises et françaises.
Le site www.valorisationviaducviaur.com présente d’une façon détaillée les activités de l’association, et donne une vision historique complète des deux ouvrages.
Site de VVV (Mis à jour le 23/10/2018)
Etudes historiques
Le site vient de s'enrichir de quatre nouvelles études historiques : la brochure sur Sébastienne Guyot, centralienne de l'année 2016, dans la collection Parcours de Centraliens, une brochure de Marcel Moine sur Latécoère, remarquable par ses illustrations, et deux notices retrouvées par notre camarade Yves Antuszewicz, l'une sur Camille Polonceau et l'autre sur Paul Hautefeuille.
Journée d'étude sur Philippe Vitali
Le 30 novembre prochain, Centrale Histoire organise une journée d'études consacrée à Philippe Vitali(1851), centralien de lannée 2017, grand constructeur de chemins de fer dans le monde entier, éminent représentant des Centraliens constructeurs et exportateurs dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Les conférenciers évoqueront ses réalisations en Europe, au Moyen Orient, en Chine... La journée sera présidée par Marc Boissonnet, président de l'Association des Centraliens.
Programme (Mis à jour le 19/11/2017)
Un grand constructeur : Jean Muller (1947b)
L’Association Jean M. Muller a pour objectif de protéger, valoriser et transmettre aux jeunes générations d’ingénieurs, l’héritage professionnel d’un des plus brillants ingénieurs de ponts du 20ème siècle, dont les réalisations s’étalent sur plus de 50 ans d’une activité innovatrice sans pareil et sur les cinq continents.
Cette association est dirigée par deux de ses proches collaborateurs, Antonio Dinis et Jean-Marc Tanis qui ont été les PDG de Jean Muller international, respectivement aux États-Unis et en France.

Voir rubrique archives et témoignages
CONFERENCE SUR HENRI VALLOT
Une conférence organisée conjointement par le Groupe de Paris et Centrale Histoire aura lieu le mercredi 25 octobre prochain à 19 h rue Jean Goujon. Elle portera sur Henri Vallot (1876), qui a été plus de trente années, à partir de 1887, associé aux entrprises de son cousin Joseph Vallot, scientifique, acteur et mécène de l'aventure savante au Mont Blanc.
La conférencière, Madame Lagarde Fouquet, est une spécialiste de la littérature de voyages et des ingénieurs du XIXème siècle. Elle vient de publier Henri Vallot, l'arpenteur du Mont Blanc, aux éditions l'Harmattan.
JUMELAGE VIADUCS DU VIAUR ET DU FAUX NAMTI
En juillet 2015, un contact est pris avec la municipalité de Tanus (Tarn) par Monsieur Zhu Liying, diplomate chinois, alors au Yunnan après avoir été membre de l'ambassade de Chine à Paris. Il est depuis septembre 2016 Consul général de Chine à Marseille. Son objet : lancer l’idée d’un jumelage du viaduc du Viaur, dont Tanus possède une pile sur son territoire, la deuxième étant dans l'Aveyron, avec le viaduc du Faux Namti au Yunnan. Les deux viaducs ont en effet été construits par la Société de Construction des Batignolles et par notre camarade Paul Bodin (1871) qui était son ingénieur en chef puis en a été un des administrateurs. Mises en service respectives : 1902 et 1908.
Une Association VVV se crée en août 2016 pour la valorisation du Viaduc du Viaur, et des ouvrages de Paul Bodin. Une lettre d'intention en vue du jumelage est signée le 28 octobre 2016 avec une délégation de la ville de Pingbian (Yunnan) reçue à Tanus en présence de Monsieur Zhu, venu de Marseille.
Du 20 au 30 mars 2017 a eu lieu une visite au Yunnan d'une délégation tarno-aveyronnaise. Deux manifestations sont prévues :

Les 23 et 24 juin 2017, un colloque dans le Tarn sur Paul Bodin et le patrimoine ferroviaire Viaduc du Viaur et viaduc du Faux Namti avec plusieurs intervenants de haut niveau. Centrale Histoire y représentera l’AECP.-

Le 16 septembre 2017 : célébration de la fin de la rénovation du viaduc du Viaur (26 M€ de remise en peinture dont 60% financés par la région Occitanie) et officialisation du jumelage franco-chinois,en présence de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

En outre, l’Association VVV a obtenu l'accord de La Poste pour l'émission d'un timbre Bodin Viaur pour 2018.


Lien(s)
Contacter le Webmestre (Mis à jour le 19/11/2017)
© Association des Centraliens
Tous droits réservés - All rights reserved.